KARBONE

Maison d'édition et atelier d'impression

OOZIN' #1

5.00
OOZIN' #1

Version digitale consultable sur OOZIN-MAG.FR

OOZIN' #1 - UN FUNAMBULE CYBERDÉPENDANT
Entretien avec Benjamin Hall.
-
"Aux Etats-Unis, plus de la moitié des transactions boursières sont effectuées par des algorithmes informatiques - la machine peut acheter et vendre des actions en moins d'une milliseconde. Ce système est en symbiose avec une base de données boursière gargantuesque rendue opaque aux analyses humaines par le flux constant et ultra-rapide d'informations. Les opérateurs virtuels ne sont que très peu manipulés par un-e trader, le logiciel progresse donc en autonomie, s'auto-alimente, et nous ne pouvons pas savoir comment il fonctionne ni prédire ce que va donner une opération. La société capitaliste dépend de cet organisme, presque vivant.

Ce monde invisible est présent partout.. Les artistes le côtoient de près, notamment lorsqu'ils ou elles travaillent avec les outils numériques. Pas seulement en guise de substitut à une technique traditionnelle mais comme un matériau à part entière. Dans ce cas aussi, l'outil prend le dessus sur la pratique. Il comporte une grande inconnue, une part obscure qui transforme l'acte créatif en une expérience ingouvernable. Explorant la matrice, l'intelligence artificielle et les environnements virtuels, les artistes se livrent à une introspection aux frontières du monde scientifique et des fractures sociales.

De quelle façon se matérialise l'art dans ce contexte ? À quoi ressemble la vie d'un artiste du numérique ? Oozin’ a posé ces questions à Benjamin Hall."
-
OOZIN’ est un journal papier et numérique qui questionne l'art et le travail. Au travers de conversation avec des artistes évoluant dans des domaines variés, OOZIN’ explore à chaque numéro la vie d'un•e artiste dans nos sociétés contemporaines.
-
Format : 10x21cm
Impression : Risographie - Mad Series
Pages : 12
Papier : recyclé 90gr
Reliure : Broché